Saviez-vous que à, de et en préfèrent la répétition ?
Ces trois prépositions servent à introduire un complément. Lorsque, dans une phrase, on trouve une suite de compléments réunis par une conjonction de coordination, on doit répéter la préposition à, de ou en devant chacun.

 

Ex. : Le travail de Josée consiste à recueillir les données, à les analyser et à faire des recommandations.
Elle a décidé de terminer ce contrat et de partir quelques semaines.
Ira-t-elle enGaspésie,en Montérégie ou en Mauricie?

Grâce à la répétition des prépositions, on retrace facilement le sens des phrases : le travail de Josée comporte trois tâches (les 3 à), elle a pris deux décisions (les 2 de) et elle a le choix entre trois destinations (les 3 en). Chaque préposition crée un lien entre le verbe et chaque complément.

Toutefois, trois contextes demandent qu’on ne répète pas à, de, en :

 

  1. Quand il s’agit d’une expression figée.
    Ex. : Nous perdons du temps en allées et venues.
  2. Quand les termes désignent la même personne ou le même objet.
    Ex. : Demandez-le à ma collègue et amie, Pauline.
  3. Quand les compléments coordonnés par ou présentent des nombres approximatifs.
    Ex. : Jean lui accorde un délai de deux ou trois jours.

Construire une phrase, c’est structurer ses idées pour les communiquer plus clairement; la répétition des prépositions à, de et en devant chaque complément aide à faire voir les liens plus facilement.

Pour le plaisir d’écrire mieux.