Saviez-vous qu’une bonne planification du temps reste encore le meilleur gage de succès?
Pour ce faire, vous avez le choix d’utiliser l’agenda, le calendrier ou l’échéancier, selon vos besoins, mais je vous déconseille la cédule.

L’agenda est le carnet destiné à noter jour par jour ce que l’on doit faire. Voilà une excellente habitude à prendre! Ce n’est qu’en anglais qu’il signifie «ordre du jour», «programme», «ligne d’action», «stratégie secrète», «intention cachée». (Notez que la syllabe en se prononce in [aginda].)

Ex.: Notre rendez-vous est noté dans mon agenda.

Le calendrier dresse la liste des différentes activités auxquelles nous entendons participer ou que doit tenir un comité.

Ex.: Le calendrier des réunions syndicales et départementales est affiché.

L’échéancier est un document nous rappelant, par ordre chronologique, les échéances à respecter.

Ex.: Chaque élève devrait établir et afficher l’échéancier des travaux à remettre.

Quant au mot *cédule, adaptation à peine déguisée du «schedule» anglais, je vous invite à le remplacer par l‘horaire ou le programme. Au lieu de *céduler un rendez-vous, vous pouvez simplement l’inscrire à votre horaire ou le programmer ou le noter à votre agenda.

Pour le plaisir d’écrire mieux.


1Nouvelle orthographe recommandée.
*Par convention, l’astérisque indique que les mots, expressions ou phrases qu’il précède sont fautifs.
Source : Office québécois de la langue française :www.oqlf.gouv.qc.ca