Saviez-vous qu’il n’existe pas de bon matin en français?
Et ce n’est pas parce que les francophones se lèvent du mauvais pied! Un bonjour suffit. Contrairement à l’anglais (good morning) et à l’allemand (guten morgen), le français n’a pas retenu dans son usage l’expression *bon matin.

Ce calque se répand rapidement au Québec sans doute sous l’influence des médias : titre d’émission, formule d’entrée fréquemment utilisée par les animateurs et marque commerciale de pain. Nous avons peut-être l’impression de combler ainsi un manque dans la série bon avant-midi (ou bonne avant-midi), bon après-midi (ou bonne après-midi), bonne journée, bonne soirée, bonne nuit. Or, ces expressions nous permettent de souhaiter à quelqu’un de passer un bon moment selon la plage horaire, tandis que bonjour est une formule d’accueil et de salutation valable à toute heure du jour, que l’on remplace par bonsoir en fin de journée.

Lorsqu’on prend congé de quelqu’un, on peut lui dire au revoir, à bientôt ou à demain, selon le cas; le midi, quand on part diner, on peut souhaiter bon appétit.

Comme on peut le constater, la langue française dispose déjà de plusieurs mots justes pour saluer poliment ou plus chaleureusement; avons-nous vraiment besoin de ce nouvel emprunt?

Pour le plaisir d’écrire mieux.


1Nouvelle orthographe recommandée.
*Par convention, l’astérisque indique que les mots, expressions ou phrases qu’il précède sont fautifs.
Source : Office québécois de la langue française :www.oqlf.gouv.qc.ca