Innofibre est une institution de recherche qui est très active dans le domaine de la bioénergie. L’équipe d’Innofibre est en mesure de couvrir tous les aspects de la chaîne de valeur, du conditionnement, en passant par les procédés et la caractérisation de la biomasse résiduelle jusqu’à l’analyse des émissions atmosphériques produites. Innofibre traite tous les types de biomasse résiduelle : forestière, agricole, urbaine, algale, et ce, dans un contexte régional. Ne tardez pas à connaître nos équipements et services.

Le conditionnement est sans doute l’étape la plus importante dans tous les procédés de conversion de la biomasse. Consciencieux de cette réalité, Innofibre a dans son parc d’équipements des tamis et des broyeurs de laboratoires et à l’échelle pilote. Les broyeurs disponibles sont à marteau ainsi qu’à lames. Le tamis pilote est équipé de trois ponts, ce qui permet d’obtenir 3 granulométries différentes après broyage. De plus, Innofibre a établi avec un partenaire industriel une étroite collaboration permettant de valider les résultats à l’échelle pilote conditionner tous types de biomasse à l’échelle industrielle.

Innofibre dispose d’une unité pilote de combustion de 300 kW. L’unité est munie de trois systèmes afin de diminuer les émissions atmosphériques : une deuxième chambre à combustion, un multicyclone ainsi qu’un dépoussiéreur à manche filtrante. Ces équipements d’assainissement de l’atmosphère peuvent être utilisés de manière individuelle ou en série. Le système de combustion est doté de plusieurs sondes permettant de contrôler et de connaître les paramètres de combustion. L’unité est à la disposition de tous clients désirant en apprendre davantage sur les possibilités de combustion de différentes biomasses ainsi que de leurs émissions atmosphériques.
Le règlement sur l’assainissement de l’atmosphère (RAA) est rigoureux et il touche tous les secteurs de l’industrie. Innofibre a donc fait l’acquisition du matériel d’échantillonnage à la source des émissions, soit directement à la cheminée. Les équipements utilisés sont en mesure d’analyser plusieurs gaz comme les dioxines, les furanes, NOx, SO2, etc. et respectent les protocoles d’échantillonnage au Canada et aux États-Unis (EPA). Ces équipements sont mobiles et il est possible de se déplacer chez les clients afin d’y mener des campagnes d’échantillonnage pour des projets de recherche et de développement.

Innofibre a également fait l’acquisition d’une unité pilote de torréfaction d’une capacité de 125 kg/heure. Ce système permet de transformer de la biomasse résiduelle en biocharbon afin de développer plusieurs produits biosourcés, en occurrence un combustible en substitution aux combustibles fossiles.

La densification énergétique est également un aspect important à la bioénergie. La briqueteuse d’Innofibre permet de densifier différentes biomasses ou différents mélanges de biomasses et de produits en briquette de haute densité. Ce système permet le développement d’un produit à valeur ajoutée tout en diminuant l’espace de stockage nécessaire.

Afin de bien comprendre les phénomènes et les réactions qui se passent lors des procédés thermochimiques, il est important de bien caractériser la matière première et les cendres. Innofibre dispose des équipements permettant d’effectuer la caractérisation physique et chimique de ces dernières. Les analyses se font en suivant  les normes en vigueur dans l’industrie : ASTM, ENplus, etc. La fiabilité des résultats est assurée par un personnel attentionné et hautement qualifié.

 

Pour en savoir plus sur la bioénergie, contactez Jean-Philippe Jacques au 819-376-5011 poste 4519.