- - -

L’Équipe du CSPP remporte le Concours national de la meilleure invention 2011

jeudi 10 février 2011

L’équipe du CSPP vient de remporter le 1er prix au « Concours national de la meilleure invention 2011 » de l’Association technique des pâtes et papiers du Canada (ATPPC).

Ce concours, aussi connu sous son appellation anglaise « National Gadget Competition » est administré par la Communauté de l’ingénierie et de l’entretien. Créé en 1951, il vise à encourager et à récompenser l’esprit d’innovation dans l’industrie canadienne des pâtes et papiers. Le CSPP a gagné ce concours en présentant un dispositif baptisé « Capuchon enveloppant ». Il s’agit d’un mécanisme original pour accroitre l’étanchéité des paliers à roulements qui soutiennent les nombreux rouleaux de la machine à papier. Cet équipement fabriqué à partir d’un tuyau ABS et d’un joint torique coûte moins de 5 $. De plus, il est plus efficace que certains produits vendus à plus de 75 $.

Le dispositif est conforme aux exigences du concours, puisqu’il s’agit d’un objet simple et facile à faire qui a prouvé son utilité et sa durabilité dans l’opération de l’usine. De plus, il n’est pas disponible sur le marché et représente une solution inédite et abordable à un problème que personne n’avait encore résolu.

Au-delà du certificat et de la bourse de 400 $ rattachée à la première place de ce concours, le responsable de la machine à papier, Jean Paradis, est particulièrement fier de ce prix : « Cette récompense démontre clairement que l’équipe d’opération de la machine à papier peut user de la même ingéniosité pour l’entretien de la machine qu’elle le fait lorsque vient le temps de relever les défis de production lancés par nos clients ».

Avant d’être présentée au concours de l’ATPPC, cette solution imaginative a permis au CSPP de réduire, de façon substantielle, les frais reliés aux changements des roulements tout en augmentant la fiabilité et la robustesse des installations. Plusieurs milliers de dollars ont pu être économisés en achat d’équipement, mais aussi en perte de temps. C’est suite à la suggestion de personnes des usines reliées à l’entretien des machines qui ont visité les installations du centre que le CSPP a décidé de partager cette innovation avec l’ensemble de l’industrie.

La revue Pulp & Paper Canada, qui parraine encore cette année le concours de gadgets, a décerné des prix accompagnés de certificats aux gagnants lors du Congrès annuel de l’ATPPC qui se tenait à Montréal les 1er, 2 et 3 février. Les descriptions et illustrations des soumissions gagnantes ainsi que les photographies de la remise des prix seront publiées dans la revue Pulp & Paper Canada et dans le rapport annuel de l’Association technique.

Posant devant l’invention primée, l’équipe de la machine à papier du CSPP. De gauche à droite en commençant par l’arrière : Jean Paradis, ingénieur de recherche, Daniel Thiboutot, technicien et à l’avant Simon Fréchette-Gélinas et Annie Trudeau, technicien et technicienne en pâtes et papiers. En mortaise, Michel Proulx, technicien au CSPP et Claude Bouchard, technicien de DL instrumentation.

Posant devant l’invention primée, l’équipe de la machine à papier du CSPP. De gauche à droite en commençant par l’arrière : Jean Paradis, ingénieur de recherche, Daniel Thiboutot, technicien et à l’avant Simon Fréchette-Gélinas et Annie Trudeau, technicien et technicienne en pâtes et papiers. En mortaise, Michel Proulx, technicien au CSPP et Claude Bouchard, technicien de DL instrumentation.


Cindy Macdonald, rédactrice en chef du magazine Pulp & Paper Canada et Jean Paradis, formateur et chercheur au CSPP.