- - -

Historique du Cégep de Trois-Rivières

Le Cégep de Trois-Rivières a été légalement créé le 15 mai 1968. Il est le fruit du regroupement des fonctions d’enseignement collégial de huit institutions : l’Institut de technologie de Trois-Rivières, l’Institut de papeterie de la province de Québec, les Séminaires Saint-Antoine, Saint-Joseph et de Nicolet, l’École d’aide sociale, l’École des infirmières et le Collège Marie-de-l’Incarnation.

Le nouveau collège hérite donc des lignes de force de ces huit institutions fondatrices : désormais les techniciens côtoieront les humanistes et certains cours leur seront même communs. Par cette cohabitation, on vise la formation de citoyens plus ouverts sur les autres et sur le monde.

Certes, le défi du regroupement est grand, mais nécessaire, tant pour stimuler l’économie régionale que pour permettre aux jeunes d’obtenir une formation de qualité dans leur communauté. La richesse des rencontres entre les secteurs d’enseignement, le mélange des idées et l’effervescence de l’époque ont permis de surmonter les difficultés et de doter Trois-Rivières d’un moteur de développement exceptionnel, qui n’a cessé d’évoluer.

C’est le 10 septembre 1968 que le Cégep de Trois-Rivières ouvre officiellement ses portes aux élèves alors que plus de 200 employés, dont 143 enseignants, accueillaient fébrilement les 2 200 étudiantes et étudiants. À l’époque, le Cégep offrait un choix de 18 programmes d’études, 7 au secteur préuniversitaire et 11 au secteur technique. Une quarantaine d’années plus tard, le nombre d’étudiantes et d’étudiants qui le fréquentent a plus que doublé : c’est maintenant plus de 4 175 cégépiens et cégepiennes qui sont inscrits dans l’un de ses 40 programmes d’études.