- - -

Le programme de mentorat MIROIR du Cégep de Trois-Rivières présenté au Congrès de l’AIPU

lundi 23 juin 2014

Du 18 au 22 mai, le programme de mentorat MIROIR (Mentorat Individualisé Recadrant nos Observations pour Inspirer notre Réflexion) du Cégep de Trois-Rivières a fait de nouveaux adeptes à Mons, en Belgique, lors du 28e Congrès de l’Association internationale de pédagogie universitaire (AIPU).

Pas moins de 600 professeurs d’universités, des Hautes écoles, de collèges et autres établissements d’enseignement supérieur provenant des quatre coins de la francophonie étaient présents à ce rendez-vous.

« Toute la semaine, les participants ont entendu parler des défis que doivent relever les pédagogues en enseignement supérieur. MIROIR a reçu beaucoup d’éloges à la suite de ma présentation, car notre programme présente des moyens concrets pour relever ces mêmes défis. De plus, je me suis rendu compte qu’au cégep, nous étions en avance en ce qui concerne le mentorat. Les dirigeants du collège ont été visionnaires quand ils ont favorisé le développement d’une telle structure. Je suis reconnaissante du chemin parcouru, mais surtout je suis très fière de mon équipe pour sa rigueur et son implication », souligne Johanne Thibeault, Ph. D., enseignante de Langues et conceptrice du programme MIROIR.

À noter que la thématique générale du congrès portait sur l’enseignement supérieur comme lieu de rencontre entre l’enseignement et la recherche, sans occulter sa mission de Service à la société. Cette manifestation scientifique a été l’occasion de poursuivre la démarche de questionnement entreprise à Trois-Rivières lors de la 27e édition du congrès AIPU.


Johanne Thibeault, enseignante de Langues et conceptrice du programme MIROIR