- - -

Le C2T3 s’implique dans l’amélioration de la productivité des entreprises québécoises

vendredi 11 octobre 2019

Pour améliorer leur productivité, le virage des entreprises vers la numérisation et l’industrie 4.0 est un incontournable. À cet effet, l’entreprise Pluritag, basée à Trois-Rivières, a eu recours à l’expertise du Centre de transfert de technologie en télécommunications (C2T3) pour permettre au troisième plus grand producteur de trains d’atterrissage au monde, l’entreprise Héroux-Devtek basée à Montréal, de prendre le virage vers l’industrie 4.0 et d’améliorer sa productivité.

Extrait de l’article de QuébecInnove :

« Pour développer et tester son produit, Pluritag a eu recours à l’expertise du Centre de transfert de technologie en télécommunications (C2T3), affilié au Cégep de Trois-Rivières. Ce dernier dispose d’un équipement bien particulier : la chambre anéchoïque. « C’est un peu comme un trou noir, illustre Jean-François Viens, directeur général du C2T3. Ils s’agit d’un environnement complètement isolé de l’environnement extérieur, dans lequel on peut mesurer avec une grande précision les émissions de radio-fréquences d’un dispositif. » Cet équipement est fort utile pour réaliser des tests de pré-certification. En effet, les appareils émetteurs sont sévèrement encadrés par le gouvernement canadien quant à la puissance et aux fréquences de leurs émissions. « Nos installations nous permettent non seulement de nous assurer que les dispositifs respectent les normes canadiennes, mais aussi de poser un diagnostic et de faire des recommandations lorsque ce n’est pas le cas, afin de régler le problème », poursuit Jean-François Viens. »

Lisez l’article complet sur le site web de QuébecInnove.  


Chambre anéchoïque. Crédit photo : Étienne Boisvert