- - -

Concours « Déplace de l’air à Poly » : les étudiants du Cégep de Trois-Rivières raflent la première position pour une seconde année

jeudi 12 février 2015

Le samedi 31 janvier dernier, 38 équipes en provenance de Rivière-du-Loup, de La Pocatière, d’Alma, de Victoriaville, de Sherbrooke, de Trois-Rivières et du Grand Montréal ont pris part à la 3e édition du concours « Déplace de l’air à Poly ».

Organisé par le Département de génie électrique de Polytechnique Montréal, ce concours s’adresse aux étudiants des formations scientifiques et techniques de niveau collégial. Le défi? Concevoir et construire à partir de composantes imposées la miniéolienne la plus performante de la journée.

Trois heures ont été allouées en matinée à la réalisation des prototypes. Les éoliennes ont ensuite été testées sur scène devant le public et le jury constitué de professeurs de Polytechnique.

L’équipe GS éolienne du Cégep de Trois-Rivières a enregistré une performance remarquable de 4709 mV, fracassant l’ancien record de 1881 mV établi par la même équipe en 2014!

 

LES GAGNANTS :

  • 1re position (prix de 2 000 $) : l’équipe GS éolienne du Cégep de Trois-Rivières composée de Gabriel Labrecque et de Simon Trudeau.
    (tension efficace : 4709 mV, le nouveau record!)
  • 2e position (prix de 1 000 $) : l’équipe Mandres du Collège Bois-de-Boulogne composée d’Andres Parra et de Manuela-Maria Ortega-Stacey.
    (tension efficace : 2596 mV)
  • 3e position (prix de 500 $) : l’équipe L’Empire contrattaque du Cégep de Saint-Laurent composée de Félix Aubin-Perron, Gabriel Carrier et Louis Bélanger.
    (tension efficace : 2077 mv)

Les participants au concours étaient épaulés par plusieurs étudiants et professeurs en génie électrique de Polytechnique, dont d’anciens concurrents devenus aujourd’hui étudiants à Polytechnique.

La profession d’ingénieur électrique englobe une grande variété de carrières. Le programme de baccalauréat en génie électrique de Polytechnique permet aux finissants de se spécialiser à travers 15 concentrations et orientations, dont les systèmes embarqués en aérospatiale, la bio-instrumentation et les technologies spatiales.

« Déplace de l’air à Poly » permet aux participants de vivre l’espace d’une journée un projet concret de génie et de confirmer leur choix de carrière.

À l’issue de la compétition, le comité Esteban, qui a traversé l’été dernier les États-Unis à bord de sa voiture solaire dans le cadre de l’American Solar Challenge, a livré une inspirante présentation aux concurrents.

Félicitations aux équipes gagnantes et à tous les participants!


Les gagnants, Gabriel Labrecque et Simon Trudeau, finissants en Technologie de l’électronique au Cégep de Trois-Rivières.