- - -

La Cordelle en Corse : la beauté de l’aventure

jeudi 16 septembre 2010

Aller au bout de soi-même tout en profitant de la beauté la Corse… Voilà ce qu’ont vécu 19 élèves du cégep le printemps dernier, en compagnie des enseignants Julie Deshaies et Mathieu Dumas.

La Cordelle en était à sa troisième expédition en Corse, une destination de choix pour la randonnée en montagne : « Les sentiers sont balisés, bien entretenus et donnent sur des paysages à couper le souffle! » témoigne Mathieu Dumas, enseignant en éducation physique. Malgré tout, l’aventure ne s’est pas faite sans effort : transporter des sacs à dos chargés à raison de 4 à 6 heures de marche par jour demande de l’endurance et de la persévérance, d’autant que le dénivelé moyen est d’environ 1000 mètres d’altitude et que la chaleur des journées est souvent très lourde. Au total, le groupe a parcouru environ 150 km, avec une moyenne de 10 à 12 km par jour, sur le sentier mythique Maremonti, qui traverse la Corse du nord au sud, sur la côte ouest de l’île.

Mathieu Dumas se souvient : « Le début du voyage s’est fait en douceur : arrivés en Corse sur le Napoléon Bonaparte, un chic bateau de croisière, nous avons eu une première journée plutôt légère. Dès le lendemain par contre, ça s’est corsé avec une montée ininterrompue de deux heures dans la forêt de Bonifatu, une des plus belles de la Corse. »

Le groupe 2010 du Club La Cordelle

Le groupe 2010 du Club La Cordelle

La variété des paysages est d’ailleurs l’un des aspects qui font de la Corse une si belle destination : « Notre expédition a commencé à Calvi, sur la mer. Ensuite, nous nous sommes retrouvés sur des sommets enneigés. Puis, retour vers la mer pour arriver à Galeria, un petit village d’une quinzaine de maisons auquel on accède par bateau ou à pied. C’est féérique! Quand les étudiants, du haut d’une crête hallucinante, ont vu la mer, ils n’en revenaient pas : “C’est là qu’on s’en va?” Bien sûr, plusieurs en ont profité pour faire trempette dans le golfe de Galeria, réserve mondiale de l’UNESCO. » Le beau temps étant du voyage, les nuits de camping se sont déroulées sans anicroche. Un seul arrêt en refuge, pour deux nuits, a permis de faire de belles rencontres avec des randonneurs de toutes nationalités : «L’ambiance était vraiment agréable : les guides chantaient et invitaient les jeunes à chanter une chanson de leur pays, en québécois, en allemand ou en italien. De plus, on nous servait des mets typiques de l’endroit : fromages, saucissons. Tout le monde était heureux de ce changement de régime, très différent de la popote de camping… » précise Mathieu.

L’expédition s’est terminée à la via ferrata, un itinéraire sportif situé dans une paroi rocheuse et aménagé pour faire de l’escalade. Un moment fort du périple : « C’était vraiment grisant : des ponts suspendus entre les roches, des crevasses et des cheminées dans lesquelles il fallait passer et de grandes tyroliennes, dont une de 300 mètres! Je suis retombé en enfance! »

Pour la dernière journée du voyage, le groupe s’est scindé en deux : certains ont entrepris une randonnée au mont Cinto, les autres sont allés jeter un coup d’œil sur le Cirque de la solitude : avec ses 600 mètres de montée très escarpée, ce sentier est l’un des plus difficiles au monde pour la randonnée pédestre. S’il s’agissait d’un premier voyage à l’étranger pour plus de la moitié du groupe, c’est tout le groupe qui revient avec la piqûre du voyage.

Après la Corse, la Bolivie
La Cordelle lance maintenant l’invitation à tous les étudiants qui aimeraient eux aussi vivre une semblable aventure. La prochaine expédition aura lieu en Bolivie, au printemps 2011.

Vous avez envie de voir La Paz, le lac Titicaca, la cordillère Royale, le Salar de Uyuni ? L’idée de vous dépasser physiquement et de sortir de votre confort quotidien ne vous fait pas peur? Alors assistez à la première réunion d’information concernant ce voyage d’expédition en montagne qui se tiendra le vendredi 17 septembre à 15 h, au local HE-1015.

Pour plus d’informations : mathieu.dumas@cegeptr.qc.ca ou encore par téléphone : 819 376-1721 poste 2867


La Cordelle en Corse