- - -

Près de 11,2 M$ au Cégep de Trois-Rivières pour l’acquisition et l’aménagement d’équipements

vendredi 3 juin 2022

Le gouvernement du Québec octroie 11,19 millions de dollars au Cégep de Trois-Rivières pour l’acquisition d’une cellule de moulage semi‑solide et d’un laminoir de prototypage destinés au Centre de métallurgie du Québec (CMQ).

Issue du Programme de soutien aux organismes de recherche et d’innovation, la contribution financière servira également à aménager un espace-usine et des laboratoires ainsi qu’une salle électrique afin d’alimenter les nouveaux équipements. Cette initiative s’inscrit dans la Stratégie québécoise de développement de l’aluminium (SQDA) et rejoint les objectifs de la Stratégie québécoise de recherche et d’investissement en innovation (SQRI2).

Le ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable du Développement économique régional, M. Pierre Fitzgibbon, en a fait l’annonce aujourd’hui, en compagnie du député de Maskinongé et adjoint parlementaire de la ministre responsable de l’Administration gouvernementale et présidente du Conseil du trésor, M. Simon Allaire.

Évalué à plus de 12,6 millions de dollars, ce projet permettra au CMQ de répondre aux besoins de l’industrie en concevant de nouveaux alliages hautement performants. L’organisation consolide par la même occasion ses activités de recherche dans le domaine de la transformation de l’aluminium, son offre de services aux entreprises et sa position de leader.

Citations :

« Avec ce nouveau laminoir, on va mettre l’aluminium d’ici en valeur. On pourra en transformer davantage, ce qui créera des retombées économiques importantes pour la population québécoise. C’est ce qu’on appelle une annonce gagnant-gagnant. »

Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable du Développement économique régional

« L’acquisition d’équipements spécialisés par le Cégep de Trois-Rivières stimulera la recherche et l’innovation et appuiera la mission du Centre de métallurgie du Québec auprès des entreprises québécoises. Je suis enchanté par la progression de ces organisations, qui contribuent à la vigueur et à la notoriété de notre industrie de l’aluminium. »

Simon Allaire, député de Maskinongé et adjoint parlementaire de la ministre responsable de l’Administration gouvernementale et présidente du Conseil du trésor

« Avec l’ajout de cette nouvelle technologie, le Centre de métallurgie du Québec permet à la région de se distinguer comme un pôle de recherche attractif dans un secteur présentement inactif au Québec. Nous sommes impatients de générer des projets de recherche innovants et de collaborer avec différents acteurs économiques du Québec et de l’international. Nous tenons à remercier Rio Tinto, un partenaire de premier plan, pour son appui à notre projet. »

Gheorghe Marin, directeur général du Centre de métallurgie du Québec

Faits saillants :

  • Le CMQ est un centre collégial de transfert de technologie du Cégep de Trois-Rivières reconnu par le ministère de l’Enseignement supérieur. Depuis 1985, il favorise le développement technologique des entreprises manufacturières du Québec en proposant des activités de recherche appliquée et de l’aide technique.
  • L’aide gouvernementale provient du Programme de soutien aux organismes de recherche et d’innovation, volet 4 – Soutien au financement d’infrastructures de recherche et d’innovation (PSOv4).
  • La SQDA 2021-2024 a été dévoilée en novembre 2021. En tout, jusqu’à 475 millions de dollars seront investis afin de mettre en œuvre les sept mesures de cette stratégie, de stimuler la recherche et l’innovation, d’appuyer la réalisation de projets structurants et de susciter des investissements à travers tous les maillons de la chaîne de valeur de l’aluminium.
  • Grâce à sa vision globale, la SQRI2022-2027 constitue un outil stratégique, structurant et intégrateur qui couvre l’ensemble des phases du cycle de l’innovation. Elle comprend des investissements de plus de 7,5 milliards de dollars sur cinq ans afin d’augmenter la prospérité de tous les Québécois par l’innovation.