- - -

Rencontres théâtrales de Lyon : une étudiante nous raconte

mardi 5 mars 2019

Un texte d’Amélie Lavergne, étudiante en Théâtre et créations médias.

Seulement quelques jours que nous sommes revenus de Lyon et la France me manque déjà! Honnêtement, il est impossible de ne pas tomber en amour avec ce pays. Les gens sont sympathiques et accueillants, la nourriture est débordante de saveur, les paysages et bâtiments sont à couper le souffle et la température ne tombe que rarement en dessous de 0° (le paradis quoi!).

 Du 2 au 10 février dernier, 11 des étudiants de deuxième année du département de Théâtre et créations médias et moi-même, avons eu la chance de nous envoler vers la France afin de participer à un festival international de théâtre. Pour ce faire, du mois de septembre au mois de février, nous avons travaillé ardemment avec notre enseignante, Frédérique Poulin, afin d’être en mesure de présenter notre pièce à la grande ouverture de la 30e édition des REUTEULEU. Celle-ci, d’une durée d’environ 50 minutes, mettait en scène quatre tableaux de la pièce Couples de Frédéric Blanchette. Tout au long de la semaine, nous avons eu la chance de voir des représentations de troupes francophones provenant d’un peu partout à travers la planète. Par exemple, le mardi soir, ce sont les Marocains qui nous ont transportés dans leur univers d’une façon tout à fait nouvelle et brillante. Les soirs suivants, il y eut les Arméniens, les Serbes et les Français qui nous ont livré des performances tout à fait marquantes et pourtant si différentes les unes des autres.

Au cours de notre séjour, nous avons eu la chance d’échanger avec des gens de toutes les nationalités et de visiter de très beaux endroits. Parmi les nombreuses découvertes culturelles que nous avons faites cette semaine-là, nous avons, entre autres, eu la chance de visiter plusieurs musées, d’apprendre de nouvelles expressions, gouter des pâtisseries marocaines, du vin arménien et j’en passe. Nous avons tissé des liens avec des gens absolument incroyables et certains d’entre nous ont même gardé contact avec ceux-ci. Ce voyage fut pour chacun et chacune une véritable ouverture sur le monde qui nous a tous donné envie d’en savoir plus, mais surtout, il nous a donné envie de voyager. D’ailleurs, je ne serais pas étonnée que certains décident de retourner visiter nos amis les Français ou encore l’inverse, que ceux-ci viennent nous rendre visite au Québec. Bref, ce voyage fut une expérience inoubliable et je n’hésiterais pas une seconde à y retourner.