- - -

L’environnement et l’engagement citoyen au cœur de la conférence de Karel Mayrand

lundi 14 novembre 2016

Plus de 350 personnes se sont réunies, le 9 novembre dernier, pour assister à la conférence Une voix pour la Terre : l’engagement citoyen pour transformer le monde de Karel Mayrand, directeur général pour le Québec de la Fondation David Suzuki. L’activité était organisée conjointement par le Comité de Solidarité Trois-Rivières et le Cégep de Trois-Rivières dans le cadre des Journées québécoises de la solidarité internationale.

Qui contrôle le navire?
Accroissement de la population mondiale, hausse des températures, extinction d’espèces, surconsommation, gaspillage, répartition de la richesse, voilà tant de thèmes abordés par Karel Mayrand au Théâtre du Cégep de Trois-Rivières. À première vue, cela peut sembler décourageant, car les citoyens ont l’impression d’avoir peu d’emprise sur les décisions politiques et économiques alors que c’est tout le contraire selon le conférencier. Karel Mayrand a appelé les gens à s’unir et à utiliser leur voix de citoyen pour modifier les institutions démocratiques selon leurs valeurs et à amorcer un changement positif et pacifique.

« Souvenez-vous de votre humanité, oubliez le reste » – Bertrand Russel


Dans l'ordre habituel : Jean-Claude Landry, président du conseil d’administration du Comité de Solidarité Trois-Rivières, Karel Mayrand, conférencier, Madelaine Rouleau, enseignante au département de Géographie, histoire et politique et animatrice de la soirée et Jean Fournier, enseignant et représentant du Syndicat des professeurs et professeures.