- - -

Une expédition en Grèce mémorable pour La Cordelle

mardi 6 septembre 2016

Un texte de François Berthiaume, enseignant au département d’Éducation physique.

Le 23 mai dernier, un groupe de 20 étudiants et 3 enseignants du Club de plein air La Cordelle du Cégep de Trois-Rivières s’envolait pour la Grèce. Ces jeunes aventuriers participaient à la 28e expédition de randonnée en montagne organisée par le club. Ce projet était l’aboutissement de 9 mois d’efforts, de préparation logistique, d’activités de financement, de formations ainsi que d’entrainements afin d’être prêt pour réaliser cette aventure.

Durant leur périple, les participants ont eu la chance de se plonger dans la culture grecque et plus précisément de celle de l’ile de Crète. Dès le premier jour, le groupe a eu la chance de visiter la ville fortifiée de Chania avec son phare emblématique et ses ruelles remplies de marchands de toute sorte. Par la suite, le groupe s’est dirigé vers Paléochora afin d’y commencer la randonnée. De là, ils ont parcouru plusieurs kilomètres en bord de mer pour se rendre à Elafonissi, endroit où l’on peut retrouver une plage au sable teinté de rose. La journée suivante, leur randonnée les mena à Sougia où ils parcoururent un sentier au fond d’un petit canyon se terminant aux abords d’une petite ville côtière.

Les jours suivants se déroulèrent sur le plateau d’Omalos avec l’ascension du mont Gingilos qui culmine à près de 2 000 mètres d’altitude et qui donne une vue à 360o sur les environs. Le lendemain  fut aussi riche en émotion, car pour rejoindre le village d’Agia Roumeli, nous devions emprunter le sentier des gorges de Samaria qui, avec leur 16 km, en font le plus long canyon d’Europe. Dans ce village, nos étudiants ont eu la chance de se familiariser avec la cuisine crétoise en ayant un cours avec le chef de l’auberge nous accueillant et de terminer la soirée en faisant un feu sur le bord de la mer de Libye.

Les jours suivants nous préparaient à notre plus haute ascension. En effet, le mont Pachnes avec ses 2 453 mètres d’altitude était le point culminant de notre aventure. Cette ascension ne fut pas des plus faciles avec la présence de forts vents à quelques pas du sommet, mais l’expérience demeure une grande réalisation de nos étudiants.

À la toute fin de notre séjour, nous avons eu la chance de participer à un autre type d’activité sportive, soit le kayak. En effet, nous avons réalisé une balade de quelques heures qui nous mena d’Hora Sfakion à Loutro. Les conditions sur la mer étaient formidables et ce moment fut des plus agréables pour tous.

Notre séjour achevait et nous devions retourner vers la ville d’Héraklion afin d’y prendre l’avion nous permettant de retourner sur le continent européen. Avant notre départ, nous avons eu l’occasion de nous promener et d’en apprendre sur la mythologie grecque en visitant le Palais de Knossos. Ce site archéologique vieux de quatre millénaires est d’une grande beauté et nous a permis de mieux comprendre les légendes de ce peuple.

C’est la tête remplie de beaux souvenirs et les jambes un peu plus musclées que nos étudiants sont par la suite rentrés au pays.

Nous aimerions remercier nos partenaires :
La Fondation, l’Association générale des étudiants et le Service de Coopération et développement international du Cégep de Trois-Rivières, Atmosphère, The North Face, AB Cable, Tabagie Grand-Père, Travaux Multiples 2001 inc., Clinique de physiothérapie de Louiseville, Jean Larivière entrepreneur général, Transport Champion, Aux Berges du Lac Castor, Terra Ultima.


Le groupe d'étudiants lors leur ascension en Grèce.