- - -

Coordonnées

Pavillon des Sciences
3500 rue De Courval, C.P. 97, G9A 5E6

Pavillon des Humanités
3175 boul. Laviolette, G8Z 1E9

Téléphone : 819 376-1721

BOTTIN
Coordonnées complètes

Immersion momentanée dans la vie d’autrui : un beau moment vécu en sciences humaines

jeudi 1 mars 2018

Un texte de Suzanne Jacob, coordonnatrice du programme de Sciences humaines – volet activités

Le mardi 27 février s’est tenue l’activité sur le thème « Migration et intégration » proposée par Mélanie Beaubien, professeure au département de Psychologie, et chapeautée par le programme de Sciences humaines.

La soirée a débuté par le visionnement du documentaire Bagages au Théâtre du Cégep Trois-Rivières.  Il s’agit d’un film récent (2017) de Paul Tom qui relate la tristesse, l’inquiétude, les incertitudes, les déchirements, mais également les transformations vécues par des adolescents montréalais issus de l’immigration. Ce film accumule depuis lors les prix dans les festivals. C’est pour dire combien il touche les gens d’une façon significative!

Le silence, l’attention et les émotions étaient palpables durant la présentation du documentaire.  Avoir l’occasion d’entendre, de voir et de connaitre plus en profondeur le déracinement de ces jeunes ainsi que les nombreux défis que soulève la vie quotidienne de ces immigrants permet une ouverture sur le monde et un plus grand respect quant aux adaptations qu’exige leur situation.

L’auditoire a ensuite eu la chance d’entendre et de questionner deux étudiants internationaux du Cégep de Trois-Rivières. Par le biais de Marie Leblanc, conseillère à la vie étudiante du Service interculturel du cégep, nous avons pris plaisir à connaitre un peu plus le parcours et les réalités de Songui Christophe Soro, originaire de la Côte d’Ivoire et étudiant dans le programme de Technologie de l’électronique, et de Jonathan Xavier Il Panela, originaire des Philippines et étudiant à temps complet à l’École de français du cégep.

Chacun d’eux a démontré ouverture, gentillesse, humour et intérêt à parler de son adaptation, de sa vie passée et actuelle, des défis qu’amènent les études en langue française (québécoise), le mode scolaire de la province, le climat, la nourriture et les relations professeurs et élèves.  Sachez que pour eux, le dernier aspect est jugé d’une façon très favorable, car la disponibilité, l’accessibilité, le contexte relationnel entre les enseignants et les élèves est bien moins conventionnel et plus aisé ici que dans leur pays d’origine!

Songui Christophe et Jonathan Xavier ont même reçu les applaudissements de l’auditoire à deux reprises! Ces moments se voulaient être des marques d’estime quant à leurs efforts et réussites personnelles depuis leur arrivée en sol québécois. Que leur parcours respectif soit dans la continuation de cette soirée!

En mon nom personnel et en tant que coordonnatrice du programme de Sciences humaines, je les remercie de leur présence à cette activité! Sans eux, nous n’aurions pas autant appris et apprécié cette rencontre!