- - -

L’expertise du Cégep de Trois-Rivières exportée en Amérique latine

mardi 11 novembre 2014

Le Cégep de Trois-Rivières est fier d’annoncer deux nouveaux projets d’exportation du savoir en Bolivie et au Pérou.

En effet, dans le cadre du Programme Éducation pour l’Emploi (EPE) de la région des Andes, qui est exécuté par Collèges et Instituts Canada (CICan) et financé par le Ministère des Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada (MAECD), le Cégep de Trois-Rivières et l’Instituto Tecnológico Ayacucho en Bolivie sont partenaires, depuis septembre 2014, dans un projet en soudure. Celui-ci s’échelonnera sur deux ans et vise à élaborer un programme en soudure industrielle selon l’approche par compétences. Il faut savoir que les entreprises boliviennes déplorent l’absence de soudeurs qualifiés pour travailler dans le domaine des hydrocarbures. Ainsi, l’Institut Ayacucho deviendra le premier institut public de la Bolivie à offrir une spécialité en soudage.

Outre le Service de coopération et de développement international, le département de Génie métallurgique du Cégep de Trois-Rivières contribue à la formation technique des enseignants en soudage, ainsi qu’à l’aménagement de laboratoires et d’ateliers de soudage répondant aux normes de sécurité internationales.

Depuis novembre, dans le cadre du Programme EPE Pérou, le Cégep est également partenaire de l’Institut d’Éducation Supérieure Technique d’Olmos au Pérou pour la révision et l’amélioration d’un programme de mécanique de production. La région où se trouve cet institut présente un développement économique accéléré grâce à l’industrie agroalimentaire qui est en plein essor. Cette industrie nécessite des techniciens qualifiés pour opérer et faire la maintenance d’installations automatisées.

Ce projet impliquera les départements de Génie mécanique, Génie électronique et de Mécanique du bâtiment. Ces départements accompagneront les Péruviens dans la révision du programme de mécanique de production et son adéquation aux besoins de l’industrie. Ils offriront aux enseignants une formation technique sur les équipements à la fine pointe de la technologie utilisés par les entreprises et proposeront des équipements pour les laboratoires de l’institut.

Pour le directeur général du Cégep de Trois-Rivières, Raymond-Robert Tremblay, ces deux partenariats concrétisent l’engagement du cégep à l’international envers l’Amérique latine. « Sous l’impulsion de monsieur Philippe Mpeck, coordonnateur du Service de coopération et de développement international, nous avons développé une expertise appréciée dans le domaine du transfert d’expertise en formation professionnelle et technique. Ces deux ententes représentent une reconnaissance éclatante de nos compétences en ce domaine. Félicitons toute l’équipe du service, et remercions Collège et instituts Canada,  pour cette réalisation » a-t-il déclaré, enthousiaste. Ces partenariats résultent du programme de l’Éducation pour l’emploi (ÉPE) géré par Collèges et instituts Canada et financé par le gouvernement du Canada.

À propos du programme ÉPE
Le programme ÉPE fait en sorte que le réseau des 150 collèges et instituts canadiens puisse continuer à contribuer de manière encore plus efficace et durable à la réduction de la pauvreté dans les pays en voie de développement. Il veut également contribuer à la réduction de la pauvreté grâce à l’appui au développement du secteur privé par l’entremise de la formation de la main-d’œuvre et l’appui à la microentreprise dans des secteurs de l’économie en pénurie de travailleurs ou d’entrepreneurs qualifiés.


Denis Rousseau, directeur des études et responsable du Service de la coopération et du développement international, Fernando Fernandes Jimenez et José Antonio Apala Bello de l'Institut technologique Ayacucho en Bolivie et Raymond-Robert Tremblay, directeur général.