- - -

Désignations institutionnelles

Présentation

L’écriture correcte des différentes dénominations utilisées dans le collège soulève régulièrement des interrogations chez les membres du personnel, et ce, depuis de nombreuses années.

Où mettre la majuscule dans les noms de départements ? Le mot Collège prend-il toujours un C majuscule ? Peut-on parler des « Humanités » pour désigner le pavillon du même nom ? Voici quelques-unes des interrogations qui nous sont soumises régulièrement.

Ce guide a été conçu afin de faciliter votre travail. Nous espérons qu’il répondra à vos questions et qu’il permettra d’uniformiser les façons de faire dans le collège.

N’hésitez pas à nous soumettre vos questions afin de pouvoir enrichir ce document.

Maryse Saint-Pierre, animatrice linguistique, Centre d’apprentissage et de ressources linguistiques

Isabelle Bourque, coordonnatrice, Service des communications et des affaires institutionnelles

Guide complet en version PDF

 

Le collègeDirectionsServicesDépartementsProgrammesNoms de coursInstancesLieuxAutresRédaction épicène
Cégep
Collège
Les règles
Les directions au Cégep de Trois-Rivières
Les règles
Les services au Cégep de Trois-Rivières
Les règles
Les départements au Cégep de Trois-Rivières
Les règles
Les programmes au Cégep de Trois-Rivières

 

Règle

Lorsque le nom du cours est écrit au complet, la majuscule est utilisée au premier mot et le nom du cours est écrit en italiques.

Exemple

Les personnes inscrites au cours Enjeux culturels au Québec se rendront à Montréal afin de visiter un musée.

Commission des études
Comité de régie interne
Conseil d'administration
Comité exécutif
Comité pour contrer le harcèlement et la violence
Conseil syndical
Comité des relations de travail

Agora

Alinov

Amphithéâtre

Atome crochu

Bibliothèque Louis-Martel

Caf-école

Cafétéria

Carrefour d'apprentissage et de communication

Centre collégial de transfert de technologie en télécommunications

Centre de la petite enfance Saute-Mouton

Centre de métallurgie du Québec

Centre de soutien technologique et pédagogique

Centre social

Centre d'activité physique et sportive

Clinique d'enseignement en hygiène dentaire

Espace Jeanne-Vanasse

Grand Salon Cascades

Innofibre - Centre d'innovation des produits cellulosiques

Librairie Coopsco

Loft

Magasin central

Matériauthèque

Mokafé

Observatoire du Cégep de Trois-Rivières

Pavillon des Humanités

Pavillon des Sciences

Piscine

Poste de sécurité

Résidences

Salle de concert Desjardins

Salle du personnel

Salle Touraine

Stade Diablos

Théâtre du Cégep de Trois-Rivières

Zone entrepreneuriale

Accueil des nouveaux
Association des anciens du Cégep de Trois-Rivières
Association des cadres
Association des retraitées et des retraités du Cégep de Trois-Rivières
Association du personnel du Cégep de Trois-Rivières
Association générale des étudiants du Cégep de Trois-Rivières (AGECTR)
Centre d'aide en mathématiques (CAM)
Centre d'apprentissage et de ressources linguistiques (CARL)
Défi santé
Euréka
Fête de la reconnaissance

Fondation du Cégep de Trois-Rivières

Gala du mérite étudiant

Journée pédagogique

La Corporation Les Diablos

Lauréats reconnaissance

Mention d’honneur

Mention sur le bulletin

Programme d’aide au personnel (PAE)
Syndicat des employés de soutien du Cégep de Trois-Rivières
Syndicat des professeurs du Cégep de Trois-Rivières
Syndicat des professionnels du Cégep de Trois-Rivières
Tutorat par les pairs

Définition

«Un texte épicène […] met en évidence de façon équitable la présence des hommes et des femmes.»

VACHON-L’HEUREUX, Pierrette et Louise GUÉNETTE, Avoir bon genre à l’écrit. Guide de rédaction épicène. Québec, OQLF, 2006, p. 17.

 

Principes généraux

  • Abandonner la mise au masculin habituelle du texte;
  • Préserver la lisibilité du texte;
  • Assurer l’intelligibilité du texte;
  • Veiller à une juste répartition des formes féminines;
  • Évaluer la pertinence du recours aux marques de genre;
  • Utiliser toute la gamme des procédés disponibles;
  • Adapter la rédaction épicène à chaque type de textes.

 

Privilégier une formulation neutre

  • Utiliser les noms « neutres » : nom collectif (le personnel), nom de fonction (la direction) et nom épicène (le ou la responsable);
  • Utiliser les noms épicènes au pluriel : les fonctionnaires plutôt que la fonctionnaire et le fonctionnaire;
  • Utiliser des adjectifs épicènes : une candidate ou un candidat apte plutôt que une candidate ou un candidat qualifié;
  • Utiliser des pronoms épicènes : personne plutôt que aucun participant et aucune participante;
  • Rédiger des phrases épicènes : Avec-vous la citoyenneté canadienne? plutôt que Êtes-vous citoyenne canadienne ou citoyen canadien?

 

Féminisation syntaxique

  • Utiliser le doublet pour féminiser le texte : les candidats et les candidates plutôt que les candidats;
  • Varier l’ordre des appellations dans le doublet : les conseillères et les conseillers, les agents et les agentes plutôt que les conseillers et les conseillères et les agents et les agentes;
  • Employer les pronoms de reprise de manière appropriée : le personnel… ceux et celles;
  • Vérifier l’accord du verbe lorsque le sujet est un doublet : Le candidat ou la candidate que le comité retiendra devra être disponible rapidement… mais Le candidat ou la candidate devront démontrer une excellente maitrise du français lors de l’entretien d’embauche…;
  • Le cas échéant, utiliser préférablement les noms féminins plutôt que les noms épicènes quand il s’agit de femmes : la substitue plutôt que la substitut (On pourra consulter à cet égard les tableaux « Féminisation des titres » dans le Multi ou « Professions, métiers, titres, fonctions et appellations de personnes au féminin » dans Le français au bureau.)

 

Quelques conseils

  • Ne pas utiliser uniquement le masculin générique pour désigner des hommes et des femmes;
  • Ne pas avoir recours à la note explicative pour justifier l’emploi du masculin générique;
  • Ne pas utiliser les formes tronquées : les étudiant(e)s, les expert-e-s, les évaluateurs/trices, les auteurEs, un ingénieur H/F;
  • Ne pas utiliser les noms féminins en -eure non retenus (On pourra consulter à cet égard les tableaux « Féminisation des titres » dans le Multi ou « Professions, métiers, titres, fonctions et appellations de personnes au féminin » dans Le français au bureau.);
  • Ne pas avoir recours à la finale -eure pour créer de nouveaux noms féminins;
  • Éviter de prononcer, en la détachant, la finale de la forme féminine, par exemple: le e de employée, le le de professionnelle, le re de ingénieure.

 

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à lire les ouvrages suivants:

ARBOUR, Marie-Ève et Hélène de NAYVES. Formation sur la rédaction épicène, OQLF, 2012, page consultée le 13 avril 2016, [en ligne], https://www.oqlf.gouv.qc.ca/formation_epicene/20141121_f_redac_epicene.pdf

 

GUILLOTON, Noëlle et Hélène CAJOLET-LAGANIÈRE. Le français au bureau, 7e édition, Québec, OQLF, Les publications du Québec, 2014, 985 p.

 

VACHON-L’HEUREUX, Pierrette et Louise GUÉNETTE. Avoir bon genre à l’écrit : Guide rédaction épicène, Québec, OQLF, Les Publications du Québec, 2006, 209 p.

 

Exemples de noms épicènes

Noms collectifs

 

Assemblée

Autorités

Clientèle

Collectivité

Communauté

(collégiale, étudiante, …)

Effectif

Électorat

Équipe

Foule

Gens

Groupe

Lectorat

Main-d’oeuvre

Personnel

(enseignant, de soutien, professionnel, …)

Population

Public

Etc.

 

 

Noms de fonction

 

Direction

Présidence

Rectorat

Secrétariat

Trésorerie

Tutorat

Etc.

 

Noms d’unités administratives

 

Administration

Bureau

Comité

Commission

Conseil

Département

Direction

Régie

Secrétariat

Service

Etc.

Noms épicènes

 

Cadre

Communauté étudiante

Élève*

Personnel enseignant

Corps enseignant

Membre

Personne

Responsable

Scientifique

Spécialiste

Universitaire

Etc.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

* Bien que le mot élève désigne tout enfant, adolescent ou adulte qui suit des cours, il est recommandé d’utiliser les mots étudiantes et étudiants qui désignent plus spécialement des personnes qui font des études supérieures.


Retour à la page

Service des communications et des affaires institutionnelles