- - -

Le Centre de métallurgie du Québec affilié au Cégep de Trois-Rivières obtient une chaire de recherche sur l’aluminium

jeudi 8 novembre 2012

Le Cégep de Tro is-Rivières et le Centre de métallurgie du Québec (CMQ) annoncent la création de la chaire de recherche collégiale en transformation de l’aluminium. Le partenaire principal de cette chaire, octroyée par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG), est Rio Tinto Alcan. La chaire sera dirigée par M. Franco Chiesa, Ph. D., directeur scientifique au CMQ.

La chaire de recherche industrielle en transformation de l’aluminium du CMQ a pour mission première de contribuer au développement de l’industrie de ce secteur en lui proposant des avancées technologiques innovantes et réalistes. Son titulaire, M. Franco Chiesa, œuvre depuis 20 ans dans l’innovation appliquée au moulage de l’aluminium : plus de 80 % des publications de cet éminent chercheur se rapportent à ce domaine.

La chaire est octroyée pour cinq ans, renouvelable deux fois. Le directeur du CMQ, M. Ghoerghe Marin, précise que l’utilisation de l’aluminium est en pleine expansion au Québec : « Ce métal offre des qualités très recherchées, notamment la légèreté et la résistance à la corrosion. Les créneaux de recherche de la chaire seront principalement : le moulage, l’usinage, l’extrusion, le traitement thermique, le revêtement de surface et le soudage de l’aluminium. De plus, des travaux de modélisation de remplissage et de solidification appliqués à des pièces coulées en aluminium seront effectués en collaboration avec des entreprises québécoises pour permettre d’optimiser les technologies actuelles de moulage. »

Le Cégep de Trois-Rivières est l’un des premiers collèges à obtenir une chaire de recherche. Le directeur général du collège, M. Raymond-Robert Tremblay, voit dans l’obtention de cette chaire la reconnaissance du travail accompli par l’équipe du CMQ : « En activité depuis plus de 25 ans, le CMQ a soutenu dans leur développement plusieurs dizaines d’entreprises du domaine. Fort de cette expertise, le CMQ est tout désigné pour élaborer avec elles des projets concrets en recherche et développement, tout en facilitant leur implantation dans le processus de production. »

D’ailleurs, en plus du partenaire principal Rio Tinto Alcan, plusieurs entreprises ont appuyé le CMQ dans ses démarches pour l’obtention de cette chaire. C’est le cas notamment de Fonderie CIF Métal, Fonderie Lemoltech, FluoroSeal, TMA, Alphacasting et IMAC Automatisation.

 

Joseph Langlais (chef de service R&D Rio Tinto Alcan), Gheorghe Marin (directeur du CMQ), Raymond-Robert Tremblay (directeur général du Cégep de Trois-Rivières), Franco Chiesa (chercheur au CMQ et titulaire de la chaire) et Pierre Achin (directeur régional chez Rio Tinto Alcan).

Joseph Langlais (chef de service R&D Rio Tinto Alcan), Gheorghe Marin (directeur du CMQ), Raymond-Robert Tremblay (directeur général du Cégep de Trois-Rivières), Franco Chiesa (chercheur au CMQ et titulaire de la chaire) et Pierre Achin (directeur régional chez Rio Tinto Alcan).


M. Franco Chiesa, directeur scientifique au CMQ.