- - -

Entente de coopération avec l’Université de Dschang au Cameroun

lundi 11 juin 2012

Le 23 mai dernier, le Cégep de Trois-Rivières signait une entente de coopération avec l’Université de Dschang au Cameroun pour l’implantation d’une licence professionnelle en mécanique du bâtiment à l’IUT de Bandjoun.

L’entente, d’une durée de trois ans, permettra aux enseignants du département de Mécanique du bâtiment d’aller au Cameroun pour des missions de courtes durées. Ils auront le mandat d’encadrer les professeurs de l’IUT de Bandjoun dans l’élaboration d’un programme d’études adapté au contexte camerounais.

La licence professionnelle en mécanique du bâtiment a pour but de former des techniciens supérieurs. Ils étudieront la conception, l’installation et la gestion de systèmes de réfrigération commerciale et industrielle, de systèmes de climatisation commerciale, de systèmes de plomberie et de systèmes de protection contre les incendies.

Pour M. Philippe Mpeck, coordonnateur du Service de coopération et de développement international du cégep, cette coopération permettra la création d’une main-d’œuvre camerounaise qualifiée : « Le Cameroun, comme plusieurs pays africains, manque de techniciens qualifiés pouvant réaliser, diriger ou superviser des travaux de conception ou de maintenance des systèmes de mécanique du bâtiment de grande importance. La technologie importée est mal maitrisée et les écoles ne sont pas assez équipées pour former de bons techniciens. »

Les premières missions préparatoires commenceront dès cet automne. Normalement, le programme d’études devrait démarrer en septembre 2013.


Professeur Médard Fogue, directeur de l’IUT de Bandjoun, en train de signer l’entente à côté de Raymond-Robert Tremblay, directeur général du Cégep de Trois-Rivières. Au deuxième plan, de gauche à droite, Professeur Bestin Soh Fotsing, chef de division de la formation initiale à l’IUT de Bandjoun et Philippe Mpeck, coordonnateur du SCDI du cégep.