- - -

Quatre étudiants atikamekw du Cégep de Trois-Rivières au Startup Nations

mardi 28 novembre 2017

Cet automne, l’agente de soutien à l’intégration aux étudiants atikamekw du Cégep de Trois-Rivières, Maud Flamand, a accompagné quatre étudiants dans le projet « Entrepreneuriat collectif jeunesse » amorcé par la Table de concertation régionale d’économie sociale des Premières Nations et la Commission de développement économique des Premières Nations du Québec et du Labrador (CDEPNQL). Ce projet a pour objectifs de promouvoir l’économie sociale et favoriser le développement de l’économie sociale auprès de la jeunesse des Premières Nations en s’appuyant sur leurs valeurs, leurs aspirations et leur richesse culturelle.

Les étudiants ont suivi des ateliers et des activités de prédémarrage en octobre pour développer un projet d’entreprise collectif. Ces activités les ont préparés pour la 1re édition du Startup Nations qui a eu lieu à Montréal les 17, 18 et 19 novembre 2017. L’Université Concordia était l’hôte de cet évènement auquel 40 autres jeunes des Premières Nations ont participé.

Lors du Startup, des ateliers ont été offerts aux participants notamment sur les modèles d’affaires, le markéting et le financement social ainsi qu’une conférence sur l’indépendance économique des Autochtones. Ils ont eu la chance de faire valoir leur projet devant un jury amical qui a évalué chacun des projets de manière constructive et positive et ont donné toute la confiance nécessaire pour mener à bien les projets collectifs des participants.

Le projet des étudiants du cégep est un centre de rassemblement jeunesse Asam. Asam désigne raquette en Atikamekw et le but de ce centre est d’empêcher les jeunes de sombrer dans la consommation d’alcool et de drogues en offrant diverses activités en lien avec la culture atikamekw.

Les étudiants atikamekw du Cégep de Trois-Rivières ont apprécié leur participation à ce projet et ils ont vécu une belle expérience. Ils ont été sensibilisés à l’engagement des jeunes envers leur communauté ainsi qu’à l’importance de leur participation au développement de projets socioéconomiques.


Maud Flamand, agente de soutien à l’intégration aux étudiants atikamekw, entourée des étudiants et étudiantes Alyssa-Tiffany Flamand Awashish, Léonie Petiquay, Louis-Charles Petiquay et Wikwasa Newashish Petiquay