- - -

Inauguration d’une vitrine atikamekw

vendredi 13 novembre 2020

 Trois-Rivières, le 11 novembre 2020 – Le Cégep de Trois-Rivières a procédé à l’inauguration d’une vitrine atikamekw où sont exposés plusieurs objets et symboles qui mettent en valeur les communautés de la Nation atikamekw. Cette vitrine se trouve dans le Hall d’entrée de la bibliothèque du collège, un endroit très fréquenté par la communauté étudiante et l’ensemble du personnel.

Deux étudiants du Cégep de Trois-Rivières, Wylan Ottawa et Mary-Ann Chilton, travaillent depuis un an sur ce projet qui les « rend fiers de leur communauté » et sont heureux de pouvoir partager des éléments de leur culture avec la population étudiante du collège. Les étudiants autochtones constituent 1% de la population étudiante totale et demeurent méconnus. La vitrine sera un espace d’expression pour les étudiants atikamekws et une occasion de connaître et de partager leur culture. Son rayonnement enrichit l’ensemble de la communauté collégiale et constitue une occasion de mieux se connaître entre autochtones et allochtones.

L’inauguration a eu lieu dans le cadre de la semaine autochtone du Collège où plusieurs activités de reconnaissance des communautés autochtones sont mises de l’avant. Parmi les activités, notons le lancement de la page Web Premières Nations rassemblant les services offerts aux étudiants, des informations et de la formation sur l’histoire et les cultures autochtones ainsi que du contenu pour les enseignants.

Depuis plusieurs années, le Collège collabore avec la communauté atikamekw afin de développer des services d’aide et de soutien pour les étudiants. Entre autres, une agente de liaison atikamekw est présente au collège à raison de 3 jours par semaine.


Michel Biroté, aîné de la communauté de Wemotaci et fabricant des objets miniatures déposés dans la vitrine, Anne-Andrée Denault, enseignante de sociologie au Cégep de Trois-Rivières, Katy Gélinas, conseillère à la vie étudiante, Wilan Ottawa, étudiant en Soins infirmiers qui a travaillé sur le projet de vitrine ainsi que Louis Gendron, directeur général.