- - -

Séjour artistique et professionnel au Mexique pour l’enseignante Mylène Gervais

lundi 21 février 2011

Invitée à titre d’artiste professionnelle, l’enseignante Mylène Gervais vient de s’envoler pour le Mexique où elle présentera deux expositions, une conférence et un atelier de travail.

Du 2 mars au 2 avril, les œuvres seront exposées au prestigieux Musée d’art contemporain Hermila Dominguez de Comitan, une ville du Chiapas : « En plus de présenter les œuvres des artistes contemporains du Mexique, ce musée ouvre ses portes à des expositions temporaires majeures. C’est donc un privilège pour moi d’y être invitée pour présenter mes réalisations. Je ferai le montage de mon exposition le 1er mars et le vernissage aura lieu le lendemain. » précise Mylène.

Le 23 février, Mylène donnera une conférence sur l’art québécois, en particulier sur l’estampe. Elle y présentera également le modèle québécois des centres d’artistes autogérés. Enfin, elle présentera son travail et expliquera sa démarche artistique.

Les 24, 25 et 26 février, à la Escuela de artes plàsticas de la Unicach à Tuctla Guttiérez, elle est invitée en tant que spécialiste à un atelier sur la collagraphie. Plusieurs artistes participeront à ce workshop qui leur permettra d’acquérir et de développer cette nouvelle technique qui requiert du matériel peu coûteux.

Enfin, elle participera à l’accrochage et au vernissage d’une exposition collective au Centre-Choc qui souligne les 30 ans de l’Atelier Presse Papier, atelier collectif dont elle est une membre active.

Pour Mylène, ce voyage constitue une occasion en or de bonifier ses aptitudes pédagogiques : « L’enrichissement de notre carrière et de notre expérience passe par la présentation de notre travail lors d’expositions personnelles et collectives internationales. En plus de faire valoir mes réalisations à l’extérieur, une expérience comme celle-ci me permettra d’approfondir mes connaissances techniques des multiples facettes de la gravure et des nouvelles technologies. De plus, ce voyage provoquera assurément chez moi des réflexions, tant sur le plan technique qu’esthétique. Je pourrai par la suite transférer à mes étudiants et à mes collègues une partie de ce bagage, car bien que l’apprentissage d’une technique soit primordial, l’aspect créatif de notre travail l’est tout autant. Ces échanges interviennent donc à plusieurs niveaux du développement professionnel de ma carrière d’enseignante et d’artiste. De plus, c’est avec un grand honneur que je me ferai l’ambassadrice du Cégep de Trois-Rivières dans la démonstration de notre savoir-faire et de notre expertise en art! »


l’enseignante Mylène Gervais