- - -

Des projets originaux et captivants pour l’Académie des Sciences

mardi 7 mai 2019

Un texte de Marie-Geneviève Ricard et Isabelle Tremblay, enseignantes au département de Biologie

Dégustation de criquets, gel réparateur de cicatrices, biocarburants, sacs de plastique biodégradables et manipulations génétiques étaient au rendez-vous le 3 mai dernier alors que se tenait l’Académie des Sciences. De nombreux étudiants, parents et enseignants étaient présents pour assister aux présentations des équipes gagnantes des groupes de Projet de fin d’études en Sciences de la nature. Une 16e édition qui, encore une fois, a su surprendre et informer le public.

Trois équipes nous ont présenté un projet de vulgarisation scientifique sur des sujets environnementaux et de santé. Béatrice Cyr et Laurie Gélinas nous ont expliqué avec beaucoup de précision comment nous pouvons maintenant réaliser des modifications génétiques grâce à un véritable « ciseau à ADN » : l’enzyme CRISPR-Cas9. Ensuite, Marily Laroche et Anne-Sophie Dumont nous ont présenté leur travail portant sur un sac de plastique biodégradable : le Solubag. L’auditoire a pu réaliser que le Solubag n’est pas une solution irréfutable contre l’accumulation de plastique dans l’océan. Nous devrions réduire notre utilisation des produits faits de plastique et trouver des solutions pour récupérer davantage celui déjà présent dans nos océans. Finalement, c’est avec leur présentation « Cigales au chou? » que Béatrice Morin, Katharina Rechenauer et Marie-Pier Turner ont pu répondre à la question : l’entomophagie sauvera-t-elle notre planète? Après avoir présenté les avantages nutritifs et environnementaux d’une alimentation à base d’insectes, une dégustation de biscuits faits à partir de criquets a été offerte. Un gouter qui a assurément suscité beaucoup de réactions dans le public!

Deux équipes ont eu à réaliser une expérimentation tout au long de la session. La première, composée de Angélique Brouillette, Caroline Duchesnay, Laurie Lambert et Laurence Turner s’est mérité des applaudissements bien sentis lors de leur présentation « Le bioéthanol: l’énergie qui pousse dans les plantes ». En effet, les étudiantes des profils Sciences pures et Sciences de la santé nous ont présenté avec beaucoup de clarté les étapes (et embuches!) qui les ont menées à déterminer la meilleure source d’éthanol afin d’obtenir du biocarburant. Le grand gagnant : le maïs concassé!

La deuxième équipe expérimentale, du profil Sciences de la santé, nous a démontré comment l’application quotidienne d’un nano gel à base de curcumine peut avoir un effet restaurateur sur les cicatrices. Cette équipe était composée de quatre étudiants très dynamiques soit : Sophie Gobeil, Coralie Bibeau, Jessica Bastarache et Robin Mailhot. C’est d’ailleurs pour la qualité de leur présentation, leur côté humoristique et surtout leur rigueur scientifique que cette équipe a reçu le prix coup de cœur du public. Bravo!

Félicitations aux cinq équipes qui ont vraiment su capter l’attention de l’auditoire par l’originalité de leurs sujets et par leurs explications claires.

Remerciements à la Direction adjointe au soutien à l’enseignement (DASE) qui nous a permis de remettre 100 $ à chaque étudiant présentateur et de faire tirer de nombreux prix de présences.


Tous les participants de l’Académie des sciences 2019 1ère rangée : Katharina Rechenauer, Coralie Bibeau, Jessica Bastarache et Angélique Brouillette 2e rangée : Laurie Gélinas, Marie-Pier Turner, Marily Laroche et Laurie Lambert 3e rangée : Anne-Sophie Dumont, Béatrice Cyr, Robin Mailhot, Sophie Gobeil, Béatrice Morin et Caroline Duchesnay Absente sur la photo : Laurence Turner