- - -

Plusieurs étudiants en Sciences de la nature récompensés à l’Académie des sciences

vendredi 11 mai 2018

Un texte de Marie-Josée Boily et Marie-Geneviève Ricard, enseignantes au département de Biologie

Le 4 mai dernier se tenait la 15e édition de l’Académie des Sciences. Une foule impressionnante d’une centaine de personnes était présente pour assister aux présentations des équipes finalistes des groupes de Projet de fin d’études en Sciences de la nature.

Trois équipes nous ont présenté un résumé de leur affiche de vulgarisation scientifique sur des sujets environnementaux et de santé.  Samuel Dupont et Mélanie Francoeur nous ont présenté un projet portant sur l’homochromie pour nous démontrer que le caméléon n’est pas vraiment le « roi du camouflage », mais qu’il s’agit plutôt des céphalopodes. Ensuite Nicholas Bussières et Laurent Dansereau ont présenté leur travail portant sur une terrible maladie : l’amyotrophie spinale. L’auditoire a pu réaliser que malgré le fait que les recherches scientifiques trouvent des solutions à de telles maladies, des contraintes économiques peuvent parfois ralentir l’accessibilité aux traitements. Charlie Guillemette et sa coéquipière Justine Laneuville, ont pour leur part, cherché à savoir si un homme peut devenir une femme à part entière. Une démonstration étonnante! Félicitations aux trois équipes qui ont vraiment su capter l’attention de l’auditoire par l’originalité de leurs sujets et par les explications claires.

Du côté des deux équipes finalistes ayant eu à réaliser une expérimentation tout au long de la session, l’équipe de Louis-Étienne Bellavance, Xavier Houle, Anthony Lefebvre et Rebecca Richard ont obtenu des applaudissements bien sentis lors de leur présentation « Ça polaire si compliqué à générer ». En effet, les étudiants de Sciences pures nous ont présenté avec beaucoup de clarté les étapes (et embuches!) qui les ont menés à élaborer un prototype afin de produire de l’énergie à partir d’un générateur unipolaire : impressionnant!

La deuxième équipe expérimentale, du profil Sciences de la santé, nous a démontré comment faire peau neuve avec des crèmes synthétisées à base de quercétine, une molécule aux propriétés antioxydantes. Elles ont extrait celle-ci de câpres, de livèche et de capsules végétales de quercétine. Cette équipe était composée de cinq filles très dynamiques soit Ève Levasseur, Samie Cloutier, Vicky St-Pierre, Mathilde Caron et Laurence Douville. C’est d’ailleurs pour l’originalité, le côté humoristique de leur présentation et surtout leur rigueur scientifique que les filles ont reçu le prix Coup de cœur du public. Bravo!

Un tel évènement est un véritable souffle de motivation pour les organisatrices, pour les enseignants et enseignantes et pour les nombreux parents et amis venus écouter les présentations. Quelle fierté de voir les participantes et participants si allumés, motivés et curieux!

Remerciements à la Direction adjointe au soutien à l’enseignement (DASE) et à notre commanditaire majeur, Hydro-Québec, qui nous ont permis de remettre 100 $ à chaque étudiant présentateur et de faire tirer de nombreux prix de présences totalisant plus de 600 $.


Tous les participants de l’Académie des sciences 2018 1ère rangée : Ève Levasseur 2e rangée : Mathilde Caron, Laurence Douville, Samie Cloutier, Vicky St-Pierre et Louis-Étienne Bellavance 3e rangée : Mélanie Francoeur, Rebecca Richard et Anthony Lefebvre 4e rangée : Justine Laneuville, Charlie Guillemette et Laurent Dansereau 5e rangée : Samuel Dupont et Nicholas Bussières